Toi mon amour!

Ce sourire, cette source d’inspiration intarissable.

Chez moi, c’est elle…

Elle, c’est mon amour, celle que je quitte toujours difficilement, l’âme en peine. Même si mes retours sont et demeurent de gros moments de bonheur.

En son sein généreux, j’ai vu le jour. Mes premiers pas et mes premiers amours sont nés sous son regard bienveillant. Elle m’a appris le respect, l’honnêteté, la loyauté et toutes les valeurs auxquelles je tiens tant aujourd’hui et qui font de moi la personne que je suis.

cropped-Afrique-mon-Afrique5.jpgD’elle j’ai gardé le doux parfum, l’air parfois sec et blessant et la chaleur parfois suffocante. Mais sa face si rassurante et si bienveillante nous fait toujours oublier ses périodes de grande rigidité.

Avec elle, ni la langue ni la couleur ne sont des barrières. Au contraire elle nous apprend constamment à les cultiver.

J’ai beau partir, je reviens toujours vers elle avec le même élan, la même joie. Elle m’inspire, m’éduque encore et toujours et je sais qu’elle m’aime.

De l’Afrique à l’Europe en passant par l’Asie et l’Amérique, elle a connu de luxuriants amours et nombreux sont ceux qui malgré le poids du temps, n’ont jamais pu éteindre en eux la flamme qu’elle a si bien su insuffler en chacun de nous

D’elle je retiens toutes ces larmes et ces cris de joie mais aussi de déception, de frustration.  En elle, j’ai placé mes attentes les plus légitimes et les plus ambitieuses.

Et demain quel que soit ma vie, mes réussites et même mes échecs, j’espère que je réussirai à lui rendre un tout petit peu de l’inestimable trésor qu’elle m’a offert.

Elle, c’est chez moi !

Chez moi c’est Bouaké !

Ma ville, mon amour.

Matagaly T.