Symphonie saccadée

Il y a l’amour qu’on pense ressentir, l’amour qu’on ressent en dépit de tout. L’amour qu’on n’arrive pas à donner.

Il y a ceux que nous aimons de façon inconditionnelle et ceux que nous avons du mal aimer.

J’ai su que je t’aimais le jour où j’ai fait le choix d’en aimer un autre.

Je ne te dirai pas que je t’aime, parce qu’apparemment ça ne me réussit pas.

Tu sais,

Je suis toujours partie avec un peu de toi

Et tous mes retours se font avec une nuance de toi.

Toi dont je ne sais rien, toi qui semble si bien me connaitre,

Merci de m’avoir ouvert tes bras et d’être celui que tu restes.

Je suis désolée de t’avoir fait si mal, d’avoir trahit ta confiance.

Cette erreur je pense que je la paye au quotidien malgré toutes ces années.

La fille d’hier avait besoin de passer par toutes ces turpitudes pour être celle que je suis aujourd’hui. Même si j’aurai souhaité ne pas t’avoir fait si mal.

Malgré tout, tes bras me sont restés grands ouverts. Tes épaules peu importe les kilomètres qui nous séparent demeurent d’un réconfort insoupçonné.

Nous n’arrêtons pas de nous rencontrer aux quatre coins du monde sans jamais pouvoir nous « garder »…

A chaque rencontre, nos sens s’embrasent, nos ébats n’ont rien perdu de leur fougue. A croire qu’ils se bonifient…

Mais c’est toujours pareil au final

L’un ou l’autre raccroche, disparaît…

Je ne sais pas ce que la vie me réserve,

Mais je compte bien y faire face.

Te rencontrer à cette date-là, était-ce un signe ?

Aujourd’hui pourtant je pressens la fin de ce toi et moi qui n’a jamais vraiment débuté.

Je te souhaite de briller et d’illuminer ce nouveau monde

Nous nous reverrons au sommet, j’en suis certaine

Là où les sentiments ne signifieront pas grand-chose où les souvenirs n’auront pas la parole.

En attendant,

Et comme la vie seule en a le secret, je te garde dans ses yeux

Et comme tu l’as dit, il n’y a pas deux vérités…

La Kady

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *