Désolée, mais ce soir je ne suis que moi

L’hiver de son lourd manteau grisâtre m’enveloppe Lourds sont mes pas, ardente mon envie de crier Embués sont mes yeux quand enjouée je veux ma voix Désolée de n’être que moi ce soir Et oui !  Ce soir, la mélancolique femme cancer a pris le dessus Je la connais trop pour savoir qu’elle ne me lâchera pas avant de s’être exprimée. Difficile pour toi de la suivre, je te comprends Ils sont nombreux ceux qui l’ont subi et qui n’ont pu suivre son rythme En fait, tenter de marcher à son rythme est vain et utopique Ce qu’il faut c’est la tirer … Continue reading Désolée, mais ce soir je ne suis que moi