Ce soir

agarovGris, clair ou sombre, mon ciel se couvre et se découvre

Du rosé au rouge vif, mes amours se teintent

Ce soir j’ai envie d’aimer et d’être aimée

Ce soir je n’ai qu’un désir, me laisser aller

Mais comme de nombreux soirs,

Je m’endormirai la tête pleine de projets

Le cœur ému d’avoir pu entendre mon petit monde

J’ai choisi d’aller vers mon destin, d’affronter mes peurs

De ne pas oublier mes revers et mes peines

Et d’en faire mon histoire

Ce soir j’ai envie d’y croire

Me laisser bercer par le regard profond d’un être qui comme moi n’a pas besoin de litanies pour comprendre

Ce soir comme d’autres avant et comme d’autres à venir

J’ai besoin d’aimer

Je ne suis pas de celles qui suivent la ligne, mais de celles qui la trace

Et de mes choix, le plus dur est de ne pouvoir être toujours présente et de ne pouvoir profiter de la ferveur de mes amours.

J’assume parce que j’y crois

Même si j’avoue que les moments durs sont nombreux pour ceux qui font des choix « décalés » de la norme

Le plus dur est de trouver la force de se détacher, de toujours recommencer

Et de se retrouver toujours seule face à ses peurs

Mais j’avance malgré tout, car stagner , m’arrêter me terrorise encore plus

La vie mérite d’être vécue envers et contre tout

Ce soir, j’ai juste besoin d’aimer

Et de tout oublier dans une étreinte profonde et voluptueuse.

 

Matagaly T.