Elle s’appelait Rasket

BB malinois
BB malinois

Elle s’appelait Rasket.

Le nom lui avait été donné sur un joli coup de tête. On lui cherchait un nom quand mon petit frère a lu sur un pantalon Rasket. Il a dit : « Ça sera donc Rasket ». Fou rire dans la chambre, mais oui elle venait d’être baptisée. Sitôt baptisée, mon petit frère me la confia. Elle m’accompagnerait à Bouaké. Une grosse boule de poils. Trop mimi. Même si j’avoue que j’ai passé mon temps à lui reprocher son odeur. Elle sentait la nourriture pour chien.

Sans encombre nous sommes arrivés à Bouaké. Ensuite, direction le village pour les vacances. Tous ces kilomètres ensemble tisseront ce lien qui m’a lié à Biquette, Osiris et à tous les autres. Elle avait juste deux mois.

Rasket a grandi avec Sam, il marchait à peine quand la boule de poils est arrivée dans notre vie. Yousseph en est tombé amoureux, Maman l’a adorée et la maisonnée l’a adoptée. Son maître était trop fier d’elle. C’est vrai qu’elle est majestueuse, notre métisse malinoise.

Trop de souvenirs se bousculent dans ma tête. Des visites chez le vétérinaire à notre dernier marathon il y a juste quelques mois quand je l’ai accompagnée pour son accouplement et qu’elle a pris la tangente. Je n’avais pas couru autant depuis longtemps (rires). Je me souviens aussi du coup de fil de maman au mois d’août l’an passé, m’annonçant sa disparition. Personne n’avait osé informer son « papa » en voyage. Grâce à Dieu elle avait été retrouvée une semaine plus tard le 22 août dans un autre quartier. Un voisin l’ayant aperçue avait donné l’alerte (tout le quartier savait qu’on était à sa recherche).

Ô Rasket, tu vas nous manquer

Il est 1 heure du matin et cela fait exactement une heure que ton maître t’a retrouvée morte. Tu laisses sept petits de 20 jours. Qu’adviendra-t-il de ces petites bêtes ? Ma douleur est grande, d’autant que ça fait exactement deux jours que je ne l’ai même pas caressée, que je n’ai pas joué avec elle. Je ne sais pourquoi, mais ces derniers temps j’étais distante.

Maman dort, Yousseph et tous les autres également. Dur labeur demain, que l’annonce de ce départ si soudain et si violent.

Elle a vomi cet après-midi, le vétérinaire est passé vers 17 h et elle est partie avant minuit. Ce billet pour notre magnifique boule de poils.

Trop fière de toi Rasket, je prie maintenant pour que tes petits survivent. Elle était si jeune, si pleine de vie. Elle avait même gagné son combat contre la parvovirose si dangereuse pour les chiens.

Si forte, si belle, si câline, on t’aime tant…

 

Matagaly T.

Une réflexion sur « Elle s’appelait Rasket »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *